Home / A la Une / Côte-d’Ivoire : Vincent Toh Bi Irié, le préfet d’Abidjan séduit par le travail bien fait

Côte-d’Ivoire : Vincent Toh Bi Irié, le préfet d’Abidjan séduit par le travail bien fait

Partagez ceci :

L’homme retient notre attention par son travail bien fait, mais aussi et surtout l’humour qu’il cumule à la rigueur dans l’exercice de sa fonction. Vincent Toh Bi Irié, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait preuve d’une détermination sans faille qui force l’admiration de la jeunesse, de la population ivoirienne, mais aussi de toute la sous-région.

Parlant de son travail bien fait, le préfet d’Abidjan a fait une descente imprévue dans une banlieue de la capitale ivoirienne hier, après les pluies qui se sont abattues sur la ville. Bonjour les dégâts de tout genre…

Lisez plutôt son récit !

« TCHAI, VOUS NOUS FAITES MANGER CONORI A ABIDJAN ICI DEH !!! » *

Avant hier, je suis allé dans un quartier d’Abidjan pour m’assurer que la saison des pluies n’a pas perturbé la vie sociale là bas. Comme c’est un quartier pauvre et menacé, certains services m’ont alerté sur le risque de contagion par certaines maladies.

J’étais allé sensibiliser dans ce quartier il y a plusieurs mois et vous aviez abondamment commenté ce post , en raison de l’insalubrité écœurante.

Vous savez, quand vous nous voyez courir partout avant et pendant la saison des pluies, ce n’est pas seulement à cause de la montée des eaux et des maisons qui s’écroulent.

La saison des pluies a de graves conséquences sociales, sécuritaires, financières, politiques et surtout de graves conséquences sur la santé publique.

La propagation de la maladie seule pendant la saison des pluies peut causer 100 fois plus de victimes que les écroulements de maisons.

Tout ce français ci-dessus pour vous faire comprendre simplement pourquoi le Gouvernement, se souciant de ses populations, déploie autant d’énergie à chaque saison et entre saisons de pluies. Il faut donc écouter nos messages de se sensibilisation.

Revenons au quartier précaire que j’ai visité avant hier. Je fais du porte à porte et j’arrive dans une vaste cour où je vois des gens sécher de la viande à l’air libre. D’autres préparent sur des broches des « sogo ni brou » vendus au marché à la sauvette.

De gosses mouches noires dodues se mêlent aux mains sales des gars qui travaillent la viande. De l’eau sale et noire coulent sous les tables. Mes collaborateurs et moi avons vu de gros margouillats se balader sur la viande qui séchait au soleil sur des tables trop sales .

Surpris par mon arrivée dans les lieux, le patron m’offre généreusement un peu de viande infectée.

Tchiaaaa, mon estomac a failli sortir. Bârâ là aussi n’est pas facile oh ! Subir tout ça !

Sérieux, les gars, les services d’hygiène et de l’environnement que j’ai alertés vont fermer ce coin. C’est pour votre propre santé . Ne vous fâchez pas.

C’est pas parce que y a galère qu’on va manger viande infectée comme ça vis à vis. Si on mange pas cette viande la seule on va pas mourir. Nous on prend nos responsabilités, on va fermer.

Comme un internaute a une fois commenté sur ma page, il ne faut pas confondre pauvreté et saleté.

Ça c’est de l’incivisme alimentaire. Vous voyez l’incivisme nous suit partout. C’est pas normal. Ressaisissons nous.

Quand j’étais Élève, j’ai habité ce quartier précaire. Quand je pense que je dabassais cette viande grave sans savoir d’où ça venait. Hé. !!

Vraiment y a un Dieu pour les pauvres deh sinon nous on avait dja depuis….

C’est pourquoi on doit empêcher les autres de dja par ignorance et par inaction.

* Monsieur, vous nous faites manger vraiment n’importe quoi à Abidjan !

 » Qui donc est Vincent Toh Bi Irié ? « 

Biographie par

Depuis le lundi 6 août 2018, Vincent Toh-Bi Irié, matricule 256 147 D, hors grade, 1er échelon, est nommé par décret présidentiel à la tête de la Région d’Abidjan, nouveau Préfet hors grade.

C`est une personnalité ‘’réputée pour sa capacité de travail hors norme, et d’une habilité à diriger les hommes avec peu de protocole.’’ Ce haut fonctionnaire succède à Sidiki Diakité, actuel locataire du ministère d’État, ministère de l’Intérieur dont il était jusqu’à sa nomination, le directeur de cabinet.

Le nouveau préfet d’Abidjan, Vincent TOH-BI Irié a intégré le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité en 2014 en tant que conseiller d’Hamed Bakayoko qui avait en charge ce portefeuille ministériel.

Quelques mois plus tard, il occupe le poste de directeur de cabinet-adjoint, chargé de l’Administration du Territoire, puis en novembre 2016, le poste de directeur de cabinet, où il est resté jusqu’à sa nomination par le président de la République.

Mais déjà, Vincent Toh-Bi Irié était crédité d’une riche et brillante carrière à l’international, entamée depuis 2003 à l’Institution EISA (Electoral Institute of Southern Africa) où il a été successivement, directeur-Résident pour la République Démocratique du Congo et directeur des Programmes avec comme base Johannesburg, en Afrique du Sud.

Avec cette institution, Vincent Toh-Bi Irié participe à la conception, au suivi et à l’exécution des programmes de gouvernance ou de sortie de crise dans de nombreux pays d’Afrique et bien au delà.

Tout en participant aux processus électoraux et politiques majeurs des quinze dernières années. Il est aussi connu des arcanes des Nations-Unies, pour le compte desquels il a réalisé de nombreuses consultances.

Pareil pour l’Union Africaine (UA), l’Union Européenne (UE), l’USAID, la SADC, la CEEAC, le COMESA, la CEDEAO, le NDI, IFES, International IDEA, et plusieurs autres organisations internationales multilatérales, africaines, américaines et européennes.

À 48 ans, ce pur produit de l’école nationale d’administration (ENA) est titulaire d’un diplôme d’Études Approfondies (DEA) en Lettres Modernes et d’une thèse de doctorat dont le thème portait sur « Les mythes et la création littéraire africaine ».

Désormais, dans le costume de Préfet de Région d’Abidjan, l’ex sous-préfet de Tiémé (département d’Odienné) franchit un autre cap. Il succède à son ex-patron Sidiki Diakité ministre de l’intérieur et de la sécurité qu’il a servi en qualité de directeur de cabinet.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout
L’image contient peut-être : 1 personne, plein air
L’image contient peut-être : 2 personnes, vélo et plein air
L’image contient peut-être : 1 personne, plein air
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, personnes assises, nourriture et plein air
L’image contient peut-être : 1 personne, debout et plein air
Traduction »