Accueil / Politique / Elections au Zimbabwe: des heurts à Harare ont fait un mort

Elections au Zimbabwe: des heurts à Harare ont fait un mort

Partagez ceci :

Le calme qui prévalait lors du vote lundi au Zimbabwe, pour le compte de la présidentielle n’est désormais qu’un lointain souvenir.

Dans l’attente des résultats, des violences ont éclaté mercredi après-midi à Harare, la capitale du  Zimbabwe, entre partisans de l’opposition et forces de l’ordre. L’on déplore au moins un mort dans les rangs des manifestants, selon l’AFP.

La même source souligne que les forces de sécurité ont ouvert le feu, tirant à balle réelle, sur des partisans de l’opposition réunis en masse près des locaux de la commission électorale. « L’homme a reçu une balle dans l’estomac et a succombé à ses blessures », précise l’AFP.

Selon plusieurs sources, le nouveau report annoncé par l’organisation censée proclamer les résultats, serait à l’origine de l’incident. Car, pour Nelson Chamisa, candidat du MDC (Mouvement pour le changement démocratique, opposition) et principal adversaire du chef de l’État Emmerson Mnangagwa, ces résultats « très attendus » étaient en train d’être truqués.

De son côté, le président et ancien bras droit de Robert Mugabe, a demandé à « chacun d’éviter toutes déclarations provocatrices », appelant à « la paix » sur son compte twitter.

Un peu plus tôt, les observateurs de l’Union européenne (UE) ont quant à eux dénoncé « l’inégalité des chances » entre les candidats aux élections générales au Zimbabwe.

« Le climat politique s’est amélioré, (…) le vote s’est déroulé de manière pacifique, mais l’inégalité des chances (entre candidats), les intimidations d’électeurs et le manque de confiance dans le processus électoral ont miné l’environnement pré-électoral », a dénoncé l’UE dans un communiqué, relayé par Jeune Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »