Accueil / A la Une / Fecafoot : sous pression, Banlock claque la porte

Fecafoot : sous pression, Banlock claque la porte

Partagez ceci :

Le 18 mai, Benjamin Didier Banlock, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), a démissionné de ses fonctions. Un départ qui couvait en réalité depuis plusieurs mois.

Avant de s’en aller, renseigne un média camerounais, Banlock a accusé le président de l’institution de prendre les décisions de façon unilatérale. La réponse de Samuel Eto’o ne s’est pas faite attendre.

A la demande de l’ancien capitaine des Lions Indomptables, un huissier a contacté l’ancien secrétaire.

Il est reproché à Banlock d’avoir  « laissé volontairement fermé le bureau qu’il occupait jusque-là au siège de la FECAFOOT ».

En plus des clés du bureau, Banlock doit également restituer « les pièces comptables, le véhicule, l’ordinateur et les téléphones de service ».

Enfin l’ex employé de la FECAFOOT doit se rendre disponible « pour un inventaire contradictoire de son bureau ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »