Accueil / A la Une / Finale de la Ligue des champions: Darmanin se réjouit de ce que le pire a été évité

Finale de la Ligue des champions: Darmanin se réjouit de ce que le pire a été évité

Partagez ceci :

Après les incidents survenus à l’entrée du Stade de France, peu avant le début du match de la finale de la Ligue des champions samedi, Gérard Darmanin a estimé que des « morts ont été évités » grâce au préfet de police de Paris, Didier Lallement, critiqué pour sa gestion des incidents.

En conférence de presse ce lundi, le ministre de l’Intérieur français a défendu le dispositif et les décisions des forces de l’ordre. Gérard Darmanin a d’abord expliqué que “30.000 à 40.000 supporters anglais se sont retrouvés au Stade de France, soit sans billet, soit avec des billets falsifiés”.

Les méthodes utilisées par Didier Lallement pour contenir les incidents de cette finale de Ligue des champions ont été critiquées en France comme en Angleterre. Mais, Darmanin ne voit pas les choses de la même manière. “Pour avoir été sur place, sans les décisions prises par la police et le préfet, il y aurait eu des morts”, a-t-il dit en apportant “tout son soutien” au préfet Didier Lallement.

Il a ensuite dénoncé une nouvelle fois “une fraude massive (…) de faux billets” ayant conduit aux nombreux incidents.

La finale de la Ligue des champions 2022 remportée par le Real Madrid (1-0) devant le club anglais de Liverpool a été marquée par des scènes de violences à l’entrée du Stade de France. Spectateurs bloqués à l’entrée du stade, gaz lacrymogènes, et tentatives d’intrusion en escaladant des barrières…toutes choses qui ont retardé le coup d’envoi de la rencontre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »