Home / A la Une / Grève collective de la faim, manifestations synchronisées dans 9 villes, le plan « non au 4è mandat de FEG »

Grève collective de la faim, manifestations synchronisées dans 9 villes, le plan « non au 4è mandat de FEG »

Partagez ceci :

 » Si le Président Faure Gnassingbé s’entête à briguer un 4ème mandat nous n’aurons d’autre choix que d’organiser la résistance politique, tel qu’il le faut « , lit-on dans une déclaration liminaire sanctionnant une conférence de presse du mouvement « En aucun cas » et ses partenaires.

Opposant depuis sa création au quatrième mandat de l’actuel président, Faure Gnassingbé, le mouvement de Foly Satchivi espère encore que le Chef de l’Etat ne se déclare pas candidat à la présidentielle du 22 février prochain.

Histoire de lui mettre la pression, il en appelle à une grève collective de la faim et à une manifestation synchronisée dans 9 villes du Togo.

CONFÉRENCE DE PRESSE DU MOUVEMENT EN AUCUN CAS ET SES PARTENAIRES :

DÉCLARATION LIMINAIRE :

À la suite de l’interdiction arbitraire de notre manifestation du 28 décembre 2019, nous avons tenu une conférence de presse au siège des DÉMOCRATES pour annoncer le report de celle-ci sur le 08 janvier 2020.

Aussi, avons-nous promi de mettre tout en oeuvre pour que, cette fois-ci, nous puissions manifester librement notre rejet total et notre opposition au 4ème mandat du Président Faure Gnassingbé et pour demander la libération des détenus politiques.

Mais chemin faisant et surtout tenant compte de la stratégie adverse, nous avons décidé de surseoir la manifestation publique du 08 janvier 2020. En lieu et place, nous avons opté pour:

1- une grève collective de la faim le 08 janvier 2020 partir de 7H devant l’ambassade des États-Unis d’Amérique.

2- Des manifestations synchronisées les 11 et 13 janvier 2020 à Lomé, Vogan, Aného, Afangnan, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara, Mango.

Notez que le 11 janvier 2020, des manifestations appelant le Président Faure Gnassingbé à renoncer à briguer un 4ème mandat auront également lieu en Belgique, en Italie, aux USA et dans certains pays d’Afrique.

Ceci étant, nous demandons, à genoux à tous les patriotes engagés contre le 4ème mandat du Président Faure Gnassingbé de se mobiliser massivement pour faire de ses diverses actions une réussite totale. Notre salut étant au prix de la mobilisation.

Il convient, en outre, de rappeler qu’il ne reste, désormais que quelques heures au Président Faure Gnassingbé pour se prononcer sur son intention de briguer ou non un 4ème mandat.

Nous lui demandons donc, pour une ultime fois, de se surpasser, de mettre l’intérêt supérieur du Togo au dessus de ses envies et de celles de ses proches en renonçant, dans un message officiel et patriotique, à briguer un quatrième (4ème) mandat. Un tel acte l’élèvera, sans doute, au rang des grands hommes et fera incontestablement de lui le père de la démocratie Togolaise. Nous le savons capable de ça. La libération, par lui, du camarade Foly SATCHIVI, malgré l’opposition ouverte de certains de ses lieutenants en est une preuve.Il peut encore faire plus en posant le geste spectaculaire que tout le monde attend de lui.

Mais si le Président Faure Gnassingbé s’entête à briguer un 4ème mandat nous n’aurons d’autre choix que d’organiser la résistance politique, tel qu’il le faut. Nous demandons, pour se faire au peuple, d’être en alerte pendant ces quelques heures et de se mobiliser partout, de façon spontanée, au cas où le Président Faure Gnassingbé décidera de briguer un quatrième (4ème) mandat pour l’amener à revenir immédiatement sur sa décision.

Fait à Lomé, le 06 janvier 2020

Pour les Mouvements Citoyens,
La cellule communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »