Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Guinée : quand Alpha Condé fait l’expérience de la solitude des présidents déchus

Guinée : quand Alpha Condé fait l’expérience de la solitude des présidents déchus

Partagez ceci :

Sarkozy, Hollande, Bolloré, Kouchner… Où sont passés les « amis » d’Alpha Condé ? C’est le titre d’un article paru le 13 décembre dans les colonnes du magazine Jeune Afrique.

Renversé le 5 septembre dernier par un coup d’État militaire et placé en résidence surveillée, l’ex-président guinéen Alpha Condé, jadis très entouré, fait le douloureux apprentissage de la solitude des chefs d’État déchus.

Selon JA, « l’ex-président est privé de tout contact avec l’extérieur et désormais placé en résidence étroitement surveillée au domicile d’une épouse absente, avec laquelle il n’a jamais vraiment vécu ».

« Cent jours à se morfondre, entre colère, incompréhension et désarroi depuis cette aube lugubre du 5 septembre, quand les Forces spéciales ont fait irruption dans sa chambre, après avoir noyé dans le sang la garde présidentielle et déchiqueté son chef, le colonel Yemoiba Camara, d’un jet de grenade », rappelle le magazine panafricain.

Alpha Condé bénéficie d’un « traitement digne de son rang sans aucune pression internationale », fait savoir tout de même, le Comité national de rassemblement pour le développement (CNRD).




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »