Accueil / A la Une / Guinée : assassinats, enlèvements et viols…Alpha Condé dans de sales draps ?

Guinée : assassinats, enlèvements et viols…Alpha Condé dans de sales draps ?

Partagez ceci :

L’ancien président guinéen Alpha Condé et plusieurs autres personnalités sont visés par une information judiciaire.

Une enquête a été ouverte pour des faits présumés notamment d’assassinats, actes de torture, enlèvements et viols, a annoncé le parquet de Dixinn dans un communiqué daté du 6 mai et reçu, jeudi 12 mai, par l’AFP.

Le procureur de Dixinn a ouvert cette information judiciaire pour des faits présumés notamment de meurtre, assassinat et complicité, enlèvements et séquestrations, acte de torture, viols et agressions sexuelles, coups et blessures volontaires, actes de pillage « commis » en Guinée lors de la période du référendum et des législatives de mars 2020 et lors de la présidentielle d’octobre de la même année.

Cette information judiciaire vise également le dernier Premier ministre d’Alpha Condé, Ibrahima Kassory Fofana, son ancien ministre de la Défense Mohamed Diane, ainsi que « plusieurs autres » personnalités, ajoute le communiqué sans plus de précisions sur leur identité.

Le 4 mai, le procureur général de la République de Guinée avait demandé au procureur de Dixinn d’engager « sans délai » ces poursuites.

Alpha Condé, 84 ans aujourd’hui, a été renversé le 5 septembre après plus de dix ans de pouvoir, lors d’un putsch conduit par le colonel Mamady Doumbouya, qui était à la tête des forces spéciales.

Avec AFP




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »