Accueil / A la Une / Le drapeau nigérien en berne pour 69 civils tués dans une attaque terroriste

Le drapeau nigérien en berne pour 69 civils tués dans une attaque terroriste

Partagez ceci :

Un deuil national de 48h a été décrété par les autorités nigériennes après la mort de 69 civils dont un maire lors d’une attaque terroriste à Banibangou, dans l’ouest du Niger plus précisément dans la zone des trois frontières. D’autres personnes sont portées disparues.

Des sources locales indiquent que le maire de la localité ainsi que des éléments de milices armées de plusieurs villages du territoire de la commune de Banibangou étaient constitués en comité de vigilance lorsqu’ils ont été pris en embuscade par des combattants lourdement armés de l’EIGS, le groupe État islamique au Grand Sahara.

Les assaillants sont repartis au Mali et 15 des civils du convoi attaqué ont pu s’échapper pour regagner leur village.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »