Home / A la Une / L’homme ressuscité par le pasteur Alph Lukau, meurt (pour de vrai) dans des conditions mystérieuses

L’homme ressuscité par le pasteur Alph Lukau, meurt (pour de vrai) dans des conditions mystérieuses

Partagez ceci :

Un véritable coup de tonnerre qui résonne depuis l’Afrique du Sud. Brighton Elliot Moyo, l’homme ressuscité en février dernier de façon controversée par le prophète sud-africain Alph Lukau, est de nouveau mort. Cette fois, pour de vrai. Selon le journal zimbabween H-Metro, Brighton est décédée la semaine dernière dans le village de St Luke en Afrique du Sud.

Cette résurrection a, faut-il le rappeler, suscité à la fois raillerie et indignation sur les réseaux sociaux, après que les responsables de la société des pompes funèbres Kings and Queens, aient dénoncé Lukau à la police pour avoir utilisé leur voiture pour organiser un « miracle ».

Lukau s’est défendu en disant qu’il n’avait jamais vu Brighton (qui s’appelait Elliot) ni sa famille avant le service du dimanche.

Selon un proche parent, l’estomac d’Elliot a commencé à enfler et ne s’est pas arrêté pendant trois jours. Il est décédé le troisième jour.

Malheureusement pour Brighton, le pasteur Alph Lukau n’était pas là pour faciliter une autre résurrection « spectaculaire ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »