BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / Country / Indian Ocean / Madagascar / Madagascar : l’ex directrice de cabinet de Rajoelina condamnée à la prison ferme

Madagascar : l’ex directrice de cabinet de Rajoelina condamnée à la prison ferme

Partagez ceci :

Romy Andrianarisoa 47 ans,  a été condamnée par un tribunal de Londres à trois ans et demi de prison pour corruption

L’ancienne directrice de cabinet du président Andry Rajoelina a été reconnue coupable de corruption par un tribunal britannique. La justice anglaise lui reproche d’avoir demandé des pots-de-vin pour l’attribution de licences d’exploitation au groupe minier britannique Gemfields.

L’agence britannique de lutte contre la criminalité (National Crime Agency, NCA) a rendu public vendredi après sa condamnation six enregistrements dans lesquels on peut entendre Romy Andrianarisoa, négocier des pots-de-vin et se vanter de l’influence qu’elle a sur le président malgache.

Romy Andrianarisoa a été arrêtée en août dernier à Londres avec un homme de nationalité française décrit comme son «associé», Philippe Tabuteau, à l’issue d’une enquête menée par la NCA.

Selon la justice, Romy Andrianarisoa, qui avait plaidé non coupable, a joué un «rôle de premier plan» dans cette affaire et a «abusé» d’une position de «confiance et de responsabilité», selon les termes du juge Christopher Butcher, prononçant sa peine.

Son associé Philippe Tabuteau a lui été condamné à 27 mois de prison pour complicité.

Tous les deux avaient essayé d’obtenir un pot-de-vin de la part du groupe Gemfields, qui est depuis 2008 propriétaire de la société Oriental Mining à Madagascar.

Andrianarisoa avait été relevée de ses fonctions par la présidence malgache, après son arrestation.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »