Accueil / A la Une / Madagascar : un activiste assassiné pour avoir dénoncé la coupe illicite des bois

Madagascar : un activiste assassiné pour avoir dénoncé la coupe illicite des bois

Partagez ceci :

Henri Rakotoarisoa, 70 ans, est connu pour son combat contre l’exploitation illicite des bois. Son corps a été retrouvé jeudi 1er juin, près de la commune de Moramanga, à l’est de Madagascar.

Il aurait été victime de la barbarie d’une quarantaine de trafiquants qui ont été arrêtés et seront déférés au parquet lundi prochain.

Leader du VOI, une association locale de protection du dernier vestige de forêt primaire entre les districts de Moramanga, Manjakandriana et Andramasina, ce militant écologiste dénonçait depuis des années les coupes de bois illégales à Madagascar.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »