Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Nigeria: 53 chaînes de télé et radio menacées de fermeture

Nigeria: 53 chaînes de télé et radio menacées de fermeture

Partagez ceci :

Au Nigéria, l’annonce de la décision de fermeture de 53 chaînes de radio et de télévision a suscité un tollé général au sein de l’univers médiatique du pays. Que leur reproche la Commission nationale de l’audiovisuel (NBC) ?

Selon le régulateur, ces organes de presse se trouvent dans l’illégalité. Car, soutient-il, elles n’ont pas renouvelé leur licence dans les temps, et leur a posé un ultimatum.

Leur dette s’élèverait à plus de six millions d’euros au total selon lui.

Il leur a donné 24 heures pour payer leur dû. A défaut, stopper leur diffusion.

Pour se faire entendre et empêcher cette décision de fermeture, deux organisations de presse ont déposé mercredi un recours à la justice, visant la NBC et le président Muhammadu Bukari.

Dans la plainte, elles font valoir qu’une telle action représenterait une entrave à la liberté d’expression et d’information pour des millions de Nigérians.

Plusieurs syndicats et organisations dénoncent une décision « mal avisée » voire « inacceptable » du régulateur, ainsi que le « manque de transparence » des autorités. 

Pour sa part, le président de la Commission nationale de l’audiovisuel (NBC) assure pourtant que cette mesure n’a « rien de politique ». 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »