Accueil / A la Une / Nigéria : Deborah Samuel, une étudiante chrétienne lynchée et brûlée vive

Nigéria : Deborah Samuel, une étudiante chrétienne lynchée et brûlée vive

Partagez ceci :

Des étudiants musulmans accusant leur camarade Deborah Samuel, d’avoir tenu des propos offensant à l’égard du prophète Mahomet, la lapidèrent puis la brûlèrent. La police aurait arrêté deux suspects.

Le drame a eu lieu dans l’État de Sokoto, dans le nord-ouest du Nigeria, où est appliquée la charia parallèlement au droit commun, comme c’est le cas dans d’autres États du nord musulman conservateur du Nigeria.

Des dizaines d’étudiants musulmans de l’école Shehu Shagari seraient devenus furieux à la lecture d’un commentaire posté sur les réseaux sociaux par leur camarade chrétienne. Après l’avoir accusée de blasphème contre le prophète Mahomet, ils la tuèrent par lapidation puis brûlèrent son corps en criant « Allah Akbar », a indiqué jeudi la police locale.

Le gouvernement local a ordonné la fermeture immédiate de l’école afin de déterminer « les causes anciennes et immédiates » de cette affaire. Le sultan de Sokoto, Muhammadu Sa’ad Abubakar, la plus haute autorité spirituelle des musulmans nigérians et l’influent évêque catholique de Sokoto, Mathew Hassan Kukah ont appelé au calme et demandé que justice soit faite.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »