Home / Country / Nogaye Babel Sow : Découvrez le fabuleux parcours de cette femme engagée

Nogaye Babel Sow : Découvrez le fabuleux parcours de cette femme engagée

Partagez ceci :

Activiste et engagée pour la cause des droits humains, Noyage Babel Sow est aujourd’hui l’une des jeunes femmes sénégalaises qui forcent le respect. Africatopsucces vous dévoile les grandes lignes de son parcours.

Babel Sow s’est fait remarquer sur sa terre natale le Sénégal par son franc parler alors qu’elle n’avait que 16 ans , elle a demandé au maire de la ville « d’aller se faire foutre ». La raison de ce rabrouement ? Le maire voulait faire construire un dépotoir près de son lycée avec le risque certain d’exposer les enfants aux maladies. En sa qualité de présidente du foyer culturel d’alors de son lycée, Nogaye n’entendait pas le laisser faire.

Une année seulement après cet acte de bravoure qui lui valut l’admiration de nombreuses personnalités, elle obtenait son Baccalauréat avec mention et se voyait proposer une bourse pour poursuivre ses études en France mais elle rejeta l’offre. Pour elle , il fallait qu’elle reste sur sa terre natale pour servir son pays.

Alors étudiante en faculté de droit à Dakar, elle se révolte quand la présidence Ivoirienne est bombardée et décide de se lancer dans la lutte pour les intérêts africains. Ses premiers pas dans le monde de l’activisme la portent sur le chemin de Kemi Seba qui est séduit par son « intelligence » lorsqu’il la croise sur son chemin.

Nogaye Babel est ainsi nommée la porte-parole de l’ ONG  « Urgences Panafricanistes » créé par Kemi SEBA.

Lorsque KEMI SEBA a été emprisonné  plus tard pour avoir brûlé un billet de Franc CFA en public, le charisme de la jeune femme est mis à l’épreuve. Elle relève le défi en mobilisant la jeunesse, forçant le gouvernement à le libérer au bout de quelques jours.

Tout en nourrissant l’ambition de créer un cabinet international d’avocats panafricains  afin de lutter contre les questions de biens mal acquis, Nogaye Babel Sow est désormais Coordinatrice de différents mouvements.  Elle prépare son doctorat en ingénierie juridique et anime de façon bénévole une chronique sur TV1 Afrique. « 

Traduction »