Home / A la Une / OnDjoss : ce que l’application africaine a de plus que WhatsApp !

OnDjoss : ce que l’application africaine a de plus que WhatsApp !

Partagez ceci :

OnDjoss rêve de faire trembler Whatsapp. C’est une application de messagerie est une initiative camerounaise pleine d’ambitions. Et il a quelques atouts bien plus que l’application mondialement connue.

OnDjoss a été conçue et développé par un jeune étudiant camerounais. Elle s’impose à WhatsApp en tant que concurrent par sa particularité pour le respect de la vie privée et la protection des données de ses utilisateurs. L’application permet à ses utilisateurs de protéger leurs données grâce à leur ADN, une garantie qu’on ne retrouve pas chez la filiale de Facebook.

Outre les fonctionnalités propres aux applications de messagerie instantanée (l’envoi des textos, les notes vocales, les appels audio et vidéos), l’application Ondjoss permet également le transfert des fichiers lourds et de créer des groupes de discussion pouvant contenir jusqu’à 500 personnes.

 » Jusqu’ici, nous avons de très bon retour venant de plusieurs pays africains et aussi des frères de la diaspora. Pour vérifier cet engouement, il vous suffit de consulter les commentaires sur Playstore et notre page Facebook. Mais nous sommes conscients que nous avons encore beaucoup à faire. De plus en plus, nous sommes contactés par des utilisateurs de OnDjoss étant du domaine de l’informatique et certains évoluant dans d’autres secteurs comme le marketing et la communication qui nous contactent de plusieurs pays d’Afrique pour une collaboration. Cela nous fait beaucoup plaisir et nous croyons que de cette synergie avec nos frères du continent et de la diaspora sortira quelque chose de grand » confie Valère Tchapda, cofondateur de Ondjoss.

Notons que les sauvegardes sont faites de manière automatique avec un stockage illimité. Ce qui permet de retrouver tous les anciens messages même dans le cas d’un changement de smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »