Accueil / A la Une / Présidentielle en France : Valérie Pécresse endettée à hauteur de 5 millions d’euros

Présidentielle en France : Valérie Pécresse endettée à hauteur de 5 millions d’euros

Partagez ceci :

C’est connu depuis hier dimanche. L’extrême droite est à nouveau au second tour de la présidentielle en France. Avec une nouvelle campagne électorale qui s’ouvre pour Emmanuel Macron (27,6%) et Marine Le Pen (23,4%), les candidats qui ont fait moins de 5% au premier tour, sont dans l’embarras financier.

Ainsi, avec 4,58% des voix, les frais de campagne de Yannick Jadot ne seront pas remboursés.

Idem pour la candidate LR, Valérie Pécresse, à 4,79% des voix qui a dit, au lendemain des résultats du premier tour, être personnellement endettée « à hauteur de 5 millions d’euros ».

Cette dernière a donc lancé un appel aux dons afin de combler le gouffre financier.

L’aide financière des candidats n’ayant pas dépassé les 5% correspond à 4,75% du plafond des dépenses du premier tour, soit 800 000 euros. 

Dans la foulée, huit candidats sur douze sont dans cette situation ce 11 avril 2022 : Valérie Pécresse, Yannick Jadot, Jean Lassalle, Fabien Roussel, Nicolas Dupont-Aignan, Anne Hidalgo, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud. Deux d’entre eux réclament déjà à leurs électeurs de mettre la main au porte-monnaie : le parti des écologistes EELV et Les Républicains.

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont la dent dure. Ils dénoncent entre autres : une ambition personnelle démesurée, absence de clairvoyance sur les enjeux du scrutin…

A noter que le président sortant et la candidate du Rassemblement national se retrouveront le 24 avril. 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »