Accueil / A la Une / Présidentielle en Libye : le fils de Kadhafi revient dans la course

Présidentielle en Libye : le fils de Kadhafi revient dans la course

Partagez ceci :

Après avoir vu sa candidature rejetée par la Haute Commission électorale libyenne le 24 novembre, Seif el-Islam Kadhafi, l’un des fils du guide libyen, a de nouveau été admis dans la course à la présidence. Ceci, sur décision de la cour de justice de Sebha, dans le Fezzan, le 2 décembre.

Selon la loi électorale votée par la Chambre des représentants – le Parlement de Tobrouk –, les candidats doivent présenter un casier judiciaire vierge et ne « pas avoir été condamnés pour un crime déshonorant » (sans davantage de précisions).

Or Seif el-Islam Kadhafi a été condamné en 2015 par un tribunal de Tripoli.

Par ailleurs, Seif el-Islam Kadhafi est toujours réclamé par la Cour pénale internationale (CPI) pour son implication dans la répression de la révolte de 2011.

La cour de justice de Sebha n’a pas démêlé cet imbroglio juridique, mais a jugé que rien ne s’opposait à la candidature du champion des « Verts ».

Même si de nombreuses incertitudes continuent de peser sur la tenue du scrutin, l’élection présidentielle doit avoir lieu le 24 décembre prochain.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »