BizME.fr Freelances, plus forts ensemble.
Accueil / Country / Central Africa / RCA : frayeur générale après la rumeur d’une attaque
Seleka rebel coalition member, which launched a major offensive last month, hold on January 10, 2013 a position in a village 12 kms from Damara, where troops of the regional African force FOMAC are stationned. Rebels in Central Africa on March 22, 2013 were advancing on the capital Bangui after forcing their way through a key checkpoint manned by international forces, a military source told AFP. The rebels from the Seleka coalition had shot their way through the Damara checkpoint, some 75 kilometres (47 miles) north of the capital, around 1100 GMT, said a source with the Multinational Force of Central Africa (FOMAC) which was manning the roadblock. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

RCA : frayeur générale après la rumeur d’une attaque

Partagez ceci :

Selon les informations qui circulent, les miliciens d’Azandé, fraichement formé par le groupe Wagner prépareraient une attaque contre les rebelles de l’UPC dans le Sud-Est du pays.

 La petite ville de Mboki, dans la préfecture du Haut-Mbomou au Sud-Est de la Centrafrique est en alerte maximale.  Selon les informations qui circulent, les miliciens azandé, récemment formés par les mercenaires russes du groupe Wagner, seraient en route vers la ville.

Objectif : s’attaquer aux rebelles de l’UPC qui contrôlent une partie de la localité. Si les populations civiles réfléchissent à un plan de fuite, les rebelles quant à eux, renforcent également leurs positions, pour préparer la confrontation dans cette ville qui connait souvent de violents affrontements meurtriers.

Selon un expert, si l’attaque a lieu, elle viserait à accroitre le contrôle du pays par des forces acquises au pouvoir de Bangui. Cette attaque pourrait également selon le même expert a rééquilibrer les forces qui sévissent dans cette zone en proie en l’insécurité.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »