Accueil / A la Une / RDC : affaire de « salaire des députés », la justice s’en mêle !

RDC : affaire de « salaire des députés », la justice s’en mêle !

Partagez ceci :

L’affaire avait fait grand bruit dans le pays en août denier. A en croire l’opposant Martin Fayulu qui affirmait qu’un député gagne au moins 21 000 dollars d’émoluments mensuels, deux députés de l’opposition qui avaient soutenu ces allégations, ont été entendus par une commission parlementaire. 

Jean-Baptiste Kasekwa et Delly Sesanga, sont les seuls à avoir confirmé publiquement qu’ils touchaient effectivement ces émoluments. Une somme jamais dévoilée par par l’Assemblée nationale congolaise.

Tout souriant à la sortie de son audition à huit-clos, Delly Sessanga a réitéré ses propos, selon lui, basés sur des preuves.

« J’ai reconstitué l’ensemble des revenus perçus au titre de cette année, y compris la partie liée à la prise en charge fiscale des élus. Et je peux vous assurer que je suis très serein sur les niveaux atteints », a-t-il déclaré. 

L’élu a tenu à rappeler que « la rémunération d’un élu comporte non seulement la partie des émoluments, mais aussi de tous les autres avantages ». 

Selon RFI, la commission devra rendre son rapport et son réquisitoire qui sera ensuite débattu et voté en plénière.

Mais les deux députés qui dénoncent un acharnement politique depuis le début de cette affaire, contestent la légitimité de la commission mise en place.

Ils risquent plusieurs mois de suspension avec privation d’émoluments ou d’être contraints à présenter des excuses publiques, selon un membre de ladite commission spéciale.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »