Home / A la Une / Royaume-Uni : un rapport secret révèle qu’un réseau de 48 écoles coraniques forment des imams extrémistes dans tout le pays

Royaume-Uni : un rapport secret révèle qu’un réseau de 48 écoles coraniques forment des imams extrémistes dans tout le pays

Partagez ceci :

De jeunes imams sont formés dans un réseau d’écoles islamiques à travers la Grande-Bretagne qui ont été accusées de promouvoir l’extrémisme et la misogynie, selon un rapport secret du gouvernement.

Le rapport affirme que les imams qui émergent de ces dizaines de madrasa disséminées à travers la Grande-Bretagne ont des opinions aussi extrêmes que celles des prédicateurs radicaux qui quittent les pays islamiques pour s’installer au Royaume-Uni.

Le Mail on Sunday a identifié 48 établissements coraniques qui suivent un programme strict appelé Dars-E-Nizami.

Ce programme épouse le coran au pied de la lettre et est utilisé par le mouvement islamique extrémiste Deobandisme, dont les écoles de formation ont produit les talibans au Pakistan et en Afghanistan.

Au moins quatre établissements ont déjà été critiqués par l’Ofsted. Les inspecteurs ont constaté que les élèves apprennent que la musique et la danse viennent du diable et que les femmes n’ont pas le droit de refuser des rapports sexuels à leurs maris.

L’interdiction de la musique est similaire à celle imposée par l’État islamique, qui a infligé des flagellations publiques à ceux qui ont enfreint cette règle.

Hier soir, une source familière avec le rapport a déclaré : « La formation dispensée au Royaume-Uni par ces écoles islamiques a pour résultat le développement d’opinions extrémistes parce que ces institutions sont très conservatrices et ne parviennent souvent pas à relever le défi auquel sont confrontés les musulmans de la Grande-Bretagne moderne. Cela signifie que les imams formés en Grande-Bretagne ne seront pas mieux équipés que les imams nés à l’étranger pour apporter un soutien satisfaisant aux musulmans britanniques ».

Les madrasas opèrent dans de nombreuses villes, dont Londres, Manchester, Glasgow et Leicester, mais le rapport cite le Darul Uloom High School de Birmingham comme un exemple de « madrasa extrémiste ».

Il y a quatre ans, il a fait l’objet d’une enquête de l’Ofsted après que des tracts affirmant que la musique et la danse étaient des « actes du diable » ont été trouvés dans ses locaux. L’école, qui compte environ 175 élèves, a également fait l’objet d’une enquête de Channel 4 en 2011 qui a révélé que des élèves avaient appris à haïr les juifs, les chrétiens et les hindous.

(…)

Daily Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »