Home / Affaires / Salon international de l’agriculture à Paris: l’Algérie bien représentée avec 15 exposants

Salon international de l’agriculture à Paris: l’Algérie bien représentée avec 15 exposants

Partagez ceci :

Tenu à Paris  sur une période de neuf jours, soit du 24 Février au 04 Mars, le salon international d’agriculture a vu la participation de l’Algérie, et ce après une absence de 25 ans, dans un rendez-vous qui accueille plus de 600.000 visiteurs pour un millier d’exposants. Plus de quinze  entreprises ont exposé des produits du terroir algérien.

Cette année, la participation algérienne a été soutenue par le ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche. Ce dernier avait donné son accord pour que la chambre nationale d’agriculture organise ce pavillon et finance la participation des exposants à 50%. Sur un espace de 90 mètres carrés, le pavillon réunit des entreprises publiques chapeautées par le groupe Gvapro, et des entreprises privées d’où certaines qui étaient déjà présentes l’an dernier, comme la « Maison Lahlou », « le Royaume de la Figue », « Sud Dattes », « Ifri ou la conserverie Thala ». D’autres sont primo-participants, comme « Ramdy » ou « Safran Tariki ».

Sur les produits exposés, on trouve les dattes nommées en Algérie par « Deglet Nour », des produis laitiers, des figues, du couscous, l’huile d’olive, et la nouveauté de cette année, les fruits et légumes, safran, huiles essentielles, plantes aromatiques et caroube. « Les gens sont étonnés d’apprendre que le safran, les huiles essentielles et le bio existent aussi en Algérie. », indique-t-on Des visites des professionnels du secteur qui ne demandent pas mieux que de visiter des exploitations et de faire des affaires en Algérie.

Tout ce qu’on peut dire, c’est que la présence algérienne audit salon s’inscrit dans la démarche de diversification de l’économie algérienne en prévision de l’après-hydrocarbure. « Nous voulons promouvoir nos produits agricoles et du terroir, et trouver une place sur le marché européen et mondial. Nous avons fait des rencontres prometteuses, notamment avec le président des producteurs de légumes de France et l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture françaises. ». Ce sont là les dires de Kouider.M, qui n’est autre que le secrétaire général de la chambre nationale d’agriculture (CNA).

Notons aussi que devant les stands, les visiteurs algériens ne cachent pas leur émotion et s’arrêtent avec étonnement devant les fruits et légumes. Les dattes Algériennes rencontrent un franc succès chez les visiteurs de tous horizons. En somme, le salon était une opportunité pour les exposants de donner de la visibilité à leurs produits et de rencontrer un public différent. Les présents à ce salon insistent sur la qualité des produits algériens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »