Accueil / A la Une / Tanzanie : le président John Magufuli est mort

Tanzanie : le président John Magufuli est mort

Partagez ceci :

Le président tanzanien John Magufuli, dont l’absence ces derniers jours suscitait l’inquiétude, est décédé de problèmes cardiaques. L’annonce a été faite mercredi, par la la vice-présidente à la télévision. 

« C’est avec grand regret que je vous informe qu’aujourd’hui, le 17 mars 2021, à 18 h, nous avons perdu notre courageux leader, le président de la Tanzanie, John Pombe Magufuli », a déclaré Samia Suluhu Hassan.

Elle a précisé que le président est décédé à l’hôpital Emilio Mzena, un établissement gouvernemental de Dar es Salaam, où il était soigné. John Magufuli est apparu pour la dernière fois en public le 27 février.

Il y a une semaine, le leader de l’opposition Tundu Lissu, en exil en Belgique, a commencé comme d’autres à s’interroger sur l’absence du président, le disant atteint d’une forme sévère de Covid-19, aggravée par des problèmes de santé. 

Lundi, Tundu Lissu avait déclaré sur Twitter que, selon des sources issues du milieu du renseignement, le président « est atteint du Covid, sous assistance respiratoire et paralysé d’un côté, à partir de la taille. Dites aux gens la vérité ! »

En février, la Tanzanie, qui se disait « libérée » du Covid-19 grâce aux prières, a connu une vague de décès, officiellement attribués à des pneumonies. Des personnalités de premier rang, dont le vice-président de l’archipel de Zanzibar, Seif Sharif Hamad, ont été touchées.

John Magufuli, surnommé le « Bulldozer », est arrivé au pouvoir en 2015 en promettant de lutter contre la corruption. Mais son premier mandat a aussi été marqué, selon de nombreuses organisations des droits humains, par une dérive autoritaire, des attaques répétées contre l’opposition et le recul des libertés fondamentales. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »