Togo: la FTF condamne les violences dans les stades

Les arbitres ont sérieusement et tristement fait objet de violence dimanche à Kabou et à Dapaong à l’occasion de la 16ejournée du championnat de D1. L’instance footbalistique du Togo, la Fédération togolaise de football (FTF) a, à travers une sortie mardi, condamné ces violences.

A en croire la FTF, les auteurs responsables de ses actes ont été identifiés. Et d’ajouter, ces derniers seront retrouvés et sanctionnés.

 » Ces actes ‘sapent les valeurs que véhicule le sport telles que le fait play, la solidarité, la fraternité, la tolérance’ « , indique-t-on à la Fédération.

L’association nationale des arbitres de football du Togo pour sa part, a appelé les siens au boycott des prochaines rencontres de D1, D2 et D3 ainsi que des championnats régionaux.

L’ultime question que se pose l’opinion reste de savoir si ces mesures sont-elles suffisantes pour ramener le calme dans les stades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *