Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Togo : les personnes handicapées lancent une gigantesque foire-exposition

Togo : les personnes handicapées lancent une gigantesque foire-exposition

Partagez ceci :

« Mon beau village », une grande foire essentiellement dédiée aux personnes à mobilité réduite, a été lancée jeudi 31 mars 2022 dans la capitale togolaise. Un cadre exceptionnel et inclusif qui réunira du 5 au 7 mai prochain sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé, des personnes en situation de handicap. Une idée originale de Mme Akoko Follibey, directrice de la Maison de coupe et de stylisme CREDANIAH.

Trois jours ! Voilà le temps jugé nécessaire pour permettre aux personnes à mobilité réduite, parfois victimes de discrimination, d’exprimer leurs talents dans divers domaines d’activités, à travers l’exposition de leurs œuvres innovantes, issues de leurs créations.

Au menu : la formation de la gestion financière de leurs micro-projets ou entreprises, l’exposition des œuvres issues des personnes en situation de handicap, un défilé de mode et la soirée de l’inclusion.

Justifiant l’organisation de ce grand rendez-vous incontournable, Mme Akoko Follibey a laissé entendre que les personnes à mobilité réduite ont des talents, mais qui ne sont pas mis en lumière.

Et pourtant, soutient la promotrice de « Mon beau village », ces personnes sont capables d’impacter positivement les maillons de l’économie togolaise.

« De nos jours, dans certaines contrées les plus reculées du Togo, des gens continuent de croire que naître handicapé, est une malédiction. Il y a des mamans dans certains villages du Togo, quand elles mettent un bébé handicapé au monde, on enferme le bébé dans les chambres termites parce qu’on estime ce dernier n’est pas normal. Certaines familles aussi cachent leurs enfants handicapés parce que pour eux, c’est une honte. Les personnes à mobilité réduite se cachent souvent et c’est regrettable », explique la directrice et fondatrice de la Maison de coupe et de stylisme CREDANIAH.

Malgré cette triste réalité au Togo, cette dernière qui entend repousser les limites, reste convaincue que les personnes handicapées disposent des atouts nécessaires pour participer au développement de leurs communautés, au même titre les personnes valides.

D’où l’initiative de cette foire exposition à l’endroit des personnes en situation de handicap (visuelles, auditives, motrices, organiques, intellectuelles, cognitives ou liées à la santé mentale).

Dans un esprit d’inclusion, l’événement est également ouvert aux opérateurs économiques, aux artisans, aux acteurs de développement.

Bref, tous les maillons de la chaîne économique togolaise.

Loin d’être un projet discriminatoire, précisent les organisateurs, « c’est un projet extraordinaire et inclusif, et qui nécessite l’adhésion de tous les Togolais ».

« Les personnes handicapées ne sont pas à la traîne, elles ne sont pas des mendiants. Mais plutôt des personnes ayant des talents à revendre », a claironné Mme Akoko Follibey.

A rappeler que la mise en oeuvre de ce projet devrait permettre de créer une dizaine d’emplois durant sa période d’exécution et plus de 100 emplois indirects et à long terme.

Rendez-vous donc du 5 au 7 avril 2022 sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé.

Et avis à tous les sponsors et bonnes volontés pour soutenir l’initiative, qui se démarque de par son originalité.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »