Home / A la Une / Togo: Lomé sous le choc, un gendarme ouvre le feu sur plusieurs personnes (photos)

Togo: Lomé sous le choc, un gendarme ouvre le feu sur plusieurs personnes (photos)

Partagez ceci :

Qu’arrive-t-il donc aux agents des forces de l’ordre des pays de l’Afrique de l’ouest ? Entre suicide, folie passagère et autres, les populations ne se retrouvent plus. Ce 11 avril, à 01 heure du matin, un jeune gendarme a ouvert le feu sur son collègue et quelques riverains de Ramco, un quartier populaire de Lomé, la capitale togolaise.

De garde à la BIA, rapporte plusieurs sources, l’agence situé au niveau de RAMCO, dans la ville de Lomé, l’élève gendarme BIGNANG K, pour des raisons qui sont pour l’heure inconnues, a ouvert le feu sur GA GNADJRO (le chef de poste).

Après son forfait, le gendarme a de nouveau tiré sur deux dames non identifiées dans une cafétéria au même endroit.

Il a continué sa marche sur le boulevard et arrivé au carrefour 3K, il a tiré plusieurs coups en l’air et à l’aide de la crosse du FAC il a cassé les vitres d’une voiture en stationnement avant d’être maîtrisé par les populations et les militaires.

Les victimes, selon les témoins au nombre de cinq étant évacuées à l’hôpital ne sont pas encore identifiées ni l’état dans lequel ils se trouveraient.

Le fauteur de trouble a été interpellé par les militaires, et est confié à une équipe de l’USIG.

Quels sont les raisons qui ont poussé le gendarme à de tels agissements ?

La rédaction d’Africa Top Success reviendra sur le sujet dès qu’elle aura d’amples informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »