Home / A la Une / Togo : l’opposition exige l’arrêt immédiat de la vaccination

Togo : l’opposition exige l’arrêt immédiat de la vaccination

Partagez ceci :

Le Togo a reçu 156.000 doses d’AstraZeneca. Mais depuis que des doutes sont apparus concernant le vaccin produit par AstraZeneca, certains responsables de l’opposition exigent l’arrêt immédiat de la campagne de vaccination.

Certains pays européens ont suspendu les injections dans l’attente d’informations complémentaires, d’autres poursuivent assurant que le vaccin ne pose aucun problème particulier.

« Les critiques entendues ici ou là reposent sur une logique politique et non scientifique », déplore le Dr Simon-Pierre Assane, directeur par intérim des programmes de santé publique au ministère de la Santé, 

Et ce spécialiste de rappeler que les effets secondaires sérieux représentent 30 cas sur 5 millions d’injections.

Pas d’inquiétude à ce stade.

Naturellement, au Togo comme ailleurs dans le monde, le principe de pharmacovigilance reste une priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »