Home / Affaires / Togo: Noël Bataka vérifie la disponibilité des intrants agricoles

Togo: Noël Bataka vérifie la disponibilité des intrants agricoles

Partagez ceci :

Le ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique s’est rendu vendredi dernier dans 3 localités. A Gapé centre, Gléi et Atakpamé, Noël Koutéra Bataka a constaté la disponibilité des intrants agricoles aux agriculteurs. Cette année, afin d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, un nombre important d’intrants a été déployée.

Des tracteurs, des semences améliorées et des engrais, ont été déployés dans le but d’assurer une meilleure sécurité alimentaire au Togo, rapporte Globale Actu. Pour cette campagne, 100.000 tonnes d’engrais vivriers ont été déployées sur toute l’étendue du territoire. Ce qui constitue le double de ce qui a été servi aux agriculteurs lors de la campagne écoulée, .

A en croire la cellule de communication du ministère en charge de l’agriculture, ce choix fait par le gouvernement, vise à mettre à la disposition des agriculteurs plus d’intrants agricoles, entre dans le cadre du plan de riposte contre la Covid-19 (PRA Covid-19).

« Je vous invite au respect des techniques agricoles pour plus de rendements, au renforcement des mécanismes de gestion de la transhumance ; à cultiver la paix, la solidarité et surtout à redoubler de vigilance et à continuer le respect des mesures barrières », a lancé le ministre aux acteurs agricoles, au cours de sa tournée dans les 3 localités.

Selon les informations, en mettant à disposition plus d’intrants, le gouvernement veut assurer un accroissement des revenus des producteurs par l’augmentation de la production, pour assurer la sécurité alimentaire de la population tout en compensant les importations alimentaires interrompues du fait de la pandémie.

Pour rappel, le plan de riposte agricole contre la pandémie de Covid-19, par des mesures d’urgence de soutien à la campagne 2020-2021, veut arriver à assurer un accroissement de revenus des producteurs à hauteur de 228 milliards de francs CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »