Home / A la Une / Togo: ‘Sweet Bread’, consommer du pain sans risque de cancer

Togo: ‘Sweet Bread’, consommer du pain sans risque de cancer

Partagez ceci :

Bonne nouvelle pour les boulangers et pâtissiers mais aussi pour les consommateurs togolais. Le gouvernement vient d’autoriser sur le marché, la commercialisation d’un nouveau améliorant de pâte de blé, ‘Sweet Bread’ en remplacement du bromate de potassium, un composé dangereux et cancérigène. Le produit a été présenté à la presse jeudi à Lomé en présence des experts du ministère de la santé, ministère du commerce, ministère de l’agriculture, des boulangers et des représentants des associations de consommateurs.

Après l’interdiction du bromate de sodium, le gouvernement togolais vient d’autoriser un nouveau améliorant de farine de blé dénommée ‘Sweet Bread’.

En effet, dans le secteur de la boulangerie au Togo, voire dans la sous-région, ce n’est plus un secret pour personne même pour les consommateurs que les améliorants de panification utilisés contiennent du bromate de potassium, un produit cancérigène et dangereux pour la santé humaine.

Son utilisation comme additif alimentaire est interdite dans les pays de l’Europe depuis 1990, au Canada en 1994, en Chine en 2005 et dans beaucoup d’autres pays à travers le monde.

Au cours de cette année, l’Etat togolais a pris un arrêté en ce sens. Il s’agit de l’arrêté interministériel N°098/20190MSHP/MCIDSPPCL/MSCPH du 13 Juillet 2019 qui stipule que « l’importation, la commercialisation et l’utilisation des améliorants alimentaires à Base de bromate sont interdites au Togo ».

Cet arrêté est pris conjointement par ministère notamment le ministère de la santé et de l’hygiène publique, le ministère de la sécurité et de la protection civile et le ministère du commerce, de l’industrie, du développement du secteur Privé et de la promotion de la consommation locale interdisant l’utilisation de ce produit dans la fabrication du pain et autres produits alimentaires.

« L’application de cet arrêté ne peut se révéler efficace que si un produit de substitution sans risque est mis sur le marché et est connu par les différents utilisateurs d’améliorant. Si rien n’est fait en ce sens pour satisfaire ce besoin qui est créé, ils seront de toute évidence tentés à braver l’interdit. Préoccupé par cette situation et soucieuse du bien-être de la population, nous sommes en partenariat avec une entreprise basée en Turquie qui met en à la disposition des boulangeries un nouveau améliorant », explique M. Kassiki Dieudonné, Directeur exécutif de Sweet Bread.

Spécialement développé pour remplacer le bromate de potassium en renforçant la pâte de farine de blé et en augmentant le volume de la pâte à pain ; Sweet Bread affiche d’excellent résultat pour tout type de pain et dérivés (pain traditionnel, baguettes français, friandise) selon les promoteurs.

A en croire le Directeur, Sweet Bread est constitué d’enzymes et enrichi en vitamine C. Il joue le rôle de système d’oxydant standardisé dans la farine de blé pendant le pétrissage de la pâte à pain pour des durées de fermentation courte ou longue.

Sweet Bread est l’une des meilleures solutions à la production de pain sans bromate. Il est une garantie de la bonne santé de tout consommateur de pain et tous ses produits dérivés.

Autorisé à la mise sur le marché par le ministère du commerce, du secteur privé et de la promotion de la consommation locale depuis après différentes analyses et tests de l’ITRA, INH et du laboratoire de physiologie-pharmacologie (ESTEBA) de la faculté des sciences de l’Université de Lomé attestant toutes ses bonnes qualités d’hygiène et de sécurité sanitaire satisfaisante.

Pour M. Aziato Kokou, ingénieur agroalimentaire et Chef Section contrôle des aliments à l’ITRA, le Sweet Bread est approuvé par l’Etat du Togo par l’autorisation de mise sur le marché N°00078/2018/MCPSP/DCIC après évaluation des risques de toxicité par L’ITRA, ESEBA et l’Institut National d’Hygiène qui ont également de sa bonne qualité.

Pour rappelle Sweet Bread le nouveau améliorant de pâte de blé est mis sur le marché par Comptoir Group.

Traduction »