Home / A la Une / UE : les 15 pays ouverts à l’espace Schengen

UE : les 15 pays ouverts à l’espace Schengen

Partagez ceci :

L’Union Européenne ouvre ses frontières extérieures. La décision a été prise cette semaine. Mais elle concerne un nombre bien déterminé de pays ouvert à l’espace Schengen. Le choix a été minutieux.

Seuls quinze pays sont concernés dont par exemple en Afrique : Rwanda, Algérie, Maroc et Tunisie. Parmi les pays autorisés figurent Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud et Thaïlande.

Cette liste « verte » exclut par-contre les États-Unis : pour les Amériques, seuls le Canada et l’Uruguay font partie des heureux élus.

« Les principaux critères choisis par les pays membres de l’UE pour cette réouverture des frontières extérieures sont des critères scientifiques inattaquables : stabilité de la pandémie, courbe descendante et taux de prévalence du coronavirus inférieur ou égal à la moyenne européenne, soit seize cas pour cent mille habitants, indique notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet » indique RFI

Les pays autorisés : l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. Auxquels on ajoute Andorre, Monaco, le Vatican et Saint-Martin.

La Chine est le 15e pays de cette liste, mais elle y figure avec un astérisque. Les Vingt-Sept ont mis une condition de réciprocité. Pour que les résidents chinois puissent revenir en Europe, il faudra donc que les Européens puissent retourner en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »