Umalis Group
Home / A la Une / USA : révolte suite à la mort d’un noir étranglé par un policier blanc

USA : révolte suite à la mort d’un noir étranglé par un policier blanc

Partagez ceci :

“SVP je ne peux plus respirer, mon estomac me fait mal, mon cou me fait mal tout me fait mal ils vont me tuer”, voilà les derniers mots de George Floyd, avant de mourir étouffé par le cou sous les genoux d’un policier aux Etats-Unis.

La vidéo de la scène fait le tour des réseaux sociaux, suscitant colère et révolte et relançant la problématique du racisme.

Les images montrent l’homme, George Floyd, gémissant et disant à plusieurs reprises « je ne peux pas respirer » à l’officier blanc.

Mais jamais, ce policier n’a daigné l’écouter, encore moins les passants qui filmaient la scène et demandaient au corps habillé d’arrêter sa cruauté.

Eh bien, ces témoins ont demandé à l’officier de retirer son genou du cou de l’homme, en notant qu’il ne bougeait pas. L’un d’entre eux dit : « Son nez saigne », tandis qu’un autre lui demande de « lâcher son cou ».

Mais ce sera pas avant que l’homme n’apparaisse immobile et transporter sur un brancard dans une ambulance.

‘Quatre officiers de police du Minnesota ont été licenciés après la mort d’un homme noir qui a été mis en garde à vue et vu sur vidéo en train de se faire étouffer par le cou’, a indiqué le Chef de la police de Minneapolis, Medaria Arradondo. Mais cela ne réussira à calmer de nombreuses personnes, mécontentes de la scène.

Mardi soir, les policiers ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation de masse devant un commissariat de police de Minneapolis, selon les médias locaux.

George Floyd
George Floyd a déclaré à plusieurs reprises aux officiers de police qui l’ont arrêté qu’il ne pouvait pas respirer
Un manifestant prie devant un mémorial pour George Floyd, dont la mort a relancé le débat sur la brutalité policière aux États-Unis
Un manifestant prie devant un mémorial pour George Floyd, dont la mort a relancé le débat sur la brutalité policière aux États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »