Home / A la Une / Yaya Dillo, l’homme le plus recherché au Tchad

Yaya Dillo, l’homme le plus recherché au Tchad

Partagez ceci :

Où est passé Yaya Dillo, l’opposant dont la candidature à la présidentielle du 11 avril prochain au Tchad vient d’être rejetée par la Cour suprême ? Il a fui son domicile dimanche 28 février, alors que des soldats de la garde présidentielle armés jusqu’aux dents tentaient de l’arrêter. Au Tchad, tout le monde se demande où il se trouve, à commencer par le pouvoir qui cherche à le localiser.

Yaya Dillo reste introuvable pour le moment. Ce que l’on sait, c’est qu’il a été exfiltré par des proches dimanche 28 février, dans la soirée, lorsque les forces de l’ordre ont déclenché leur attaque sur son domicile. Des dizaines de ses partisans se sont lancés à l’assaut d’un char, cailloux à la main, et les forces de l’ordre ont tiré de nombreuses bombes lacrymogènes pour tenter de les disperser. Yaya Dillo a profité de la confusion qui régnait pour s’éclipser.

Ndjamena fouillée de fond en comble

Certains assurent que Yaya Dillo est sorti de la concession à pied, en compagnie d’un de ses neveux, avant de filer dans un véhicule militaire qui l’attendait tout juste à côté. Dès le lendemain, lundi 1er mars, les autorités ont organisé la traque du fugitif. Des véhicules policiers et militaires ont fleuri aux ronds-points stratégiques de Ndjamena.

Depuis, les forces de l’ordre investissent et bouclent à tout moment des secteurs de la ville. Elles fouillent maison après maison, à la recherche de l’opposant et d’armes. Il faut également montrer patte blanche à toutes les sorties de la capitale tchadienne où des check-points ont été érigés jusqu’à ce jour.

« Le pouvoir est très nerveux » face à cette affaire

Est-ce une volonté de brouiller les pistes ? Des proches de l’opposant assurent, eux, qu’il a quitté la ville dès lundi. Selon leur récit, Yaya Dillo a séjourné à Angoura, à une centaine de kilomètres à l’est de Ndjamena, avant de s’évaporer dans la nature.

« Le pouvoir est très nerveux » en raison des dissensions que l’affaire Yaya Dillo suscite au sein du clan d’Idriss Déby, s’accordent unanimement plusieurs spécialistes du pays, ainsi que des figures de la société civile tchadienne. L’ancien rebelle et opposant est un neveu du maréchal-président.

L’assaut de la garde présidentielle contre son domicile et l’assassinat de sa maman de plus de 80 ans suscitent des remous au sein des Zaghawas qui dominent l’armée, estiment ces mêmes sources, qui jugent cette période électorale « ultra-sensible ».

Avec RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »