Accueil / A la Une / Afr. du Sud : le mea culpa de Frederik de Klerk à propos de l’apartheid

Afr. du Sud : le mea culpa de Frederik de Klerk à propos de l’apartheid

Partagez ceci :

L’ancien président sud-africain Frederik de Klerk, qui est le dernier homme blanc à avoir dirigé ce pays, a tiré sa révérence ce jeudi 11 novembre 2021. Sa fondation a rendu publique quelques heures après une vidéo dans laquelle il se repent des crimes commis sous l’apartheid.

« Je m’excuse sans réserve pour la douleur, la souffrance, l’indignité et les dommages que l’apartheid a causés aux Noirs, aux métis et aux Indiens en Afrique du Sud. Il est vrai que dans ma jeunesse, j’ai défendu le système de développement séparé, comme nous avons préféré l’appeler. Laissez-moi vous dire que depuis les années 1980, mes convictions ont changé », a-t-il déclaré dans la vidéo de 7 minutes présentée comme ses derniers mots.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »