Accueil / A la Une / Afrique du Sud : 3 ministres pris en otages, voici l’identité des ravisseurs

Afrique du Sud : 3 ministres pris en otages, voici l’identité des ravisseurs

Partagez ceci :

Les dissensions qui ont commencé depuis quelques temps au sein de la famille politique au pouvoir en Afrique du Sud, prennent une proportion insoupçonnable. En effet, jeudi 14 octobre, des vétérans du parti ANC ont pris en otage trois ministres du gouvernement en l’occurrence la ministre de la défense Thandi Modise, nécessitant l’intervention des forces spéciales.

Ce n’est pas la sérénité au sein du parti politique qui dirige l’Afrique du Sud depuis la fin de l’arpatheid en 1994.

Enclin à des mésententes après la fin du règne de l’ancien président Thabo Mbeki et la prise de pouvoir tonitruante de Jacob Zuma et sa chute, la situation au sein du parti est devenu plus que délétère avec la condamnation de ce dernier pour corruption.

Et ce jeudi 14 octobre, une scène littéralement insolite s’est produite au sein d’un grand hôtel de Prétoria, hôtel St George.

Alors qu’ils se trouvaient dans cet hôtel, trois ministres du gouvernement sud-africain notamment Thandi Modise, la ministre de la défense ont été pris en otage par leurs camarades vétérans de l’ANC visiblement très furieux qui avaient pris d’assaut cet hôtel.

Après moult tractations initiées par le président Cyril Ramaphosa pour calmer ces mouvements d’humeur, les vétérans ont fait la sourde oreille obligeant ainsi le chef de l’Etat à faire appel aux forces spéciales de l’armée.

Cette force d’élite après son irruption au sein de l’hôtel a réussi à faire libérer les ministres pris en otage.

Elle a également interpellé au cours de cette opération 54 personnes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »