Accueil / A la Une / Afrique du Sud : le coût démesuré d’un nouveau stade fait réagir la police

Afrique du Sud : le coût démesuré d’un nouveau stade fait réagir la police

Partagez ceci :

La police s’intéresse de près à un tout nouveau stade inauguré dans la province du Cap-Oriental, au sud du pays. Le contrat pour sa construction s’élève à près d’un million d’euros d’argent public, et pourtant, lors de son inauguration en début de semaine, le public a eu du mal à comprendre ce qui a pu coûter autant, tant les infrastructures sont peu développées. La police a annoncé l’ouverture d’une enquête vendredi, pour tenter d’expliquer ce coût.

Les images de l’inauguration du stade de Lesseyton ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Dans un somptueux paysage de montagnes typique de la région du Cap-Oriental, on y voit un stade à l’herbe pelé, aux démarcations blanches au sol déjà à moitié effacées, et aux cages de foot sans filets.

Des images en décalage avec le montant dépensé par la municipalité ANC de Enoch Mgijima pour obtenir un tel résultat, un montant qui n’est pas clairement établi et qui oscille selon les déclarations entre 15 et 22 millions de rands, soit environ un million d’euros.

La province dénonce un gaspillage d’argent public et souhaite que les responsables subissent les conséquences de cet échec. Des accusations de corruption et de détournement d’argent se sont également abattues sur la municipalité, qui maintient que tous les fonds ont bien été utilisés pour construire le stade.

L’unité spéciale de la police en charge des affaires de corruption doit maintenant examiner le dossier, mais l’affaire offre à nouveau une mauvaise image l’ANC dans la région, à un mois des élections locales.

Avec RFI




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »