Home / A la Une / Burkina : critiqué pour son entrée au gouvernement, l’opposant Diabré répond à ses détracteurs

Burkina : critiqué pour son entrée au gouvernement, l’opposant Diabré répond à ses détracteurs

Partagez ceci :

Arrivé à la troisième position à la présidentielle du 22 novembre 2020 au Burkina Faso, Zéphirin Diabré, vient d’être nommé ministre d’État, ministre auprès du président en charge de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

Et maintenant qu’il n’est plus chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré a donc annoncé son retrait de l’opposition politique.

Essuyant de vives critiques, ce dernier a déclaré au micro de RFI en ces termes : « se retrouver au gouvernement burkinabè n’a rien d’un sacrilège ».

Après avoir perdu son poste de chef de file de l’opposition à l’issue des élections législatives et présidentielle, il est donc chargé de ‘réconcilier’ les Burkinabè.

Zéphirin Diabré a-t-il voulu assurer sa survie politique ? L’on s’interroge. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »