Accueil / A la Une / Burundi : la communauté des albinos endeuillée par un énième assassinat

Burundi : la communauté des albinos endeuillée par un énième assassinat

Partagez ceci :

Ils sont environ 1240 albinos au sein de la population burundaise. Kidnapping, meurtre ou assassinat sont les dangers qui guettent les albinos au quotidien.

Un garçon albinos d’à peine quatre ans a été enlevé le week-end dernier à Bujumbura, la principale ville du pays. Après ce kidnapping, l’enfant a été retrouvé mort dans la province de Cankuzo, à quelque 230 km à l’est de Bujumbura et son corps dépourvu de ses membres.

« Ils se sont certainement cachés quelque part pour le tuer… Ils l’ont coupé en morceaux, et ils ont pris les os après avoir enlevé toute la chair », raconte le représentant de l’association Albinos sans frontières, Anicet Bangirinama, cité par RFI.

Depuis 2008 au Burundi, une vingtaine d’albinos ont ainsi été assassinés.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »