Accueil / Pays / Afrique Centrale / Cameroun : Paul Biya veut sa « CAN » à tout prix
Paul Biya 3

Cameroun : Paul Biya veut sa « CAN » à tout prix

Partagez ceci :

Peu importent les retards de travaux qui inquiètent la Confédération Africaine de Football (CAF). Qu’importe aussi la pandémie de Covid-19 qui menace de troubler la fête. Paul Biya s’apprête, le 9 janvier, à inaugurer une Coupe d’Afrique des nations (CAN) sur laquelle il a beaucoup misé.

Le président camerounais reste convaincu que les vertus mobilisatrices du football sauront faire oublier les profondes divisions qui minent son pays.

Alors qu’il s’apprêtait à rempiler pour un septième mandat consécutif, en octobre 2018, il avait promis à ses compatriotes de faire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) une grande fête populaire et un symbole de l’unité du Cameroun autour de ses Lions indomptables.

Malgré le report de 2019 à 2021 puis de 2021 à 2022, le président y croit encore : il a prévu d’être présent à la cérémonie d’ouverture, le 9 janvier à Yaoundé, dans le stade qui doit prochainement porter son nom.

« Paul Biya a toujours eu un rapport très politique au football. Il s’est toujours intéressé aux CAN et aux Coupes du monde parce qu’elles étaient des facteurs de rayonnement international et d’unité nationale », confie un proche de la présidence, dans les colonnes de Jeune Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »