Accueil / Pays / Afrique Centrale / Cameroun / Cameroun : une entreprise chinoise décroche le tout premier permis d’exploitation d’un gisement de fer

Cameroun : une entreprise chinoise décroche le tout premier permis d’exploitation d’un gisement de fer

Partagez ceci :

Pour exploiter cette mine, la filiale du géant minier chinois Sinosteel Corporation qui a bénéficié du permis d’exploitation devra verser à l’Etat 22,9 milliards de FCFA de revenus annuels. Le document signé par le chef de l’État, Paul Biya, attribue l’exploitation de ce site à la société Sinosteel Cam SA.

Le Cameroun ouvre la voie à l’opérationnalisation des projets miniers industriels au Cameroun, avec la signature du tout premier permis d’exploitation du gisement de fer de Lobé à Kribi, dans la région du Sud du Cameroun.

Cette phase d’exploitation portera sur des actions telles que le bornage du terrain, l’installation des plaques indiquant le désormais propriétaire du site, l’obtention de la déclaration d’utilité publique, la mise en place de la commission d’évaluation des biens impactés par le projet aux fins d’indemnisation des propriétaires et la signature d’un bail emphytéotique avec l’État du Cameroun.

Négociée pendant près de 7 ans, la signature de cette convention minière fait l’objet d’un houleux débat au Cameroun.

Des hommes politiques de l’opposition avaient jugés insignifiantes les retombées du projet pour le Cameroun et avaient accusé le gouvernement de brader les richesses du Cameroun.

Selon la convention minière, qui définit les droits et les obligations des parties sur ce projet, la mise en exploitation du gisement de fer de Lobé à Kribi Kribi, doté d’un potentiel de 632 millions de tonnes de fer d’une teneur moyenne de 33%, devrait procurer à l’État du Cameroun des revenus annuels de 22,9 milliards de FCFA, dont 4,9 milliards de FCFA destinés aux communautés locales.

Essama Aloubou




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »