Home / A la Une / Cameroun : l’important budget pour électrifier le nord

Cameroun : l’important budget pour électrifier le nord

Partagez ceci :

2,2 milliards de FCFA, c’est le montant que le Cameroun va debourser par mois pour doter le septentrion de 20 MW d’électricité. Une initiative coûteuse mais utile pour les populations.

Pour réduire les délestages répétitifs dans le nord du pays, le gouvernement camerounais opte pour une nouvelle stratégie. Dans un contexte marqué par la faible pluviométrie qui réduit les capacités des barrages, les équipes de la société Eneo ont débuté le démontage des équipements à la centrale d’Ahala, dans la banlieue de Yaoundé, et leur transfert vers les villes de Garoua et de Ngaoundéré, dans la partie septentrionale du Cameroun.

Cette opération permettra de renforcer l’offre énergétique dans le septentrion de 20 MW devrait aboutir à la mi-janvier 2021.

Un coût énorme

Selon investiraucameroun, cette opération requiert une enveloppe de 80 millions de FCFA chaque jour, pour le carburant. Sur un mois, il faudra mobiliser 2,2 milliards de FCFA, pour rendre disponibles ces capacités énergétiques supplémentaires.

« Si l’on considère que les 20 MW transférés viendront s’ajouter aux 20 MW que produit déjà la centrale de Djamboutou, la facture du carburant passe du simple au double. Ce qui, au final, correspond à une dépense globale de 4,4 milliards de FCFA par mois, soit 52,8 milliards de FCFA en un an« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »