Accueil / Pays / Afrique Centrale / Centrafrique: le gouvernement met fin à la carrière de plus de 80 militaires pour faute lourde
Centrafrique 1

Centrafrique: le gouvernement met fin à la carrière de plus de 80 militaires pour faute lourde

Partagez ceci :

Le ministère de la Défense vient de frapper fort. Selon un décret signé par le ministre de la Défense en fin de semaine dernière, plus de 80 militaires viennent d’être chassés de l’armée pour des faits d’indiscipline, de racket ou encore de désertion.

Les autorités de Bangui sont bien décidés à mettre de l’ordre au sein de l’armée. Suite à plusieurs accusations et de dénonciations des actes d’exactions de la part des militaires centrafricains et de certains de leurs alliés russes, le ministère a décidé de mettre fin à la carrière de plus de 80 militaires.

Le porte-parole de la présidence centrafricaine Albert Yoloké Mokopmé rappelle que ce n’est pas la première fois qu’une décision d’une telle ampleur est prise. « En 2021, il y a eu la même chose, on est en phase de reconstruction de l’armée et la reconstruction ne peut pas se faire sans discipline, sans remise en ordre. Et la discipline s’applique aujourd’hui avec la plus grande sévérité « , a-t-il déclaré.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »