Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Congrès du FPI : Affi N’Guessan n’exclut pas une éventuelle alliance avec le pouvoir en 2025
ouattara et Affi

Congrès du FPI : Affi N’Guessan n’exclut pas une éventuelle alliance avec le pouvoir en 2025

Partagez ceci :

Le Front populaire ivoirien (FPI) clôturait ce samedi son 6e Congrès extraordinaire au Palais des Sports d’Abidjan. C’est le premier du parti depuis sa rupture avec son fondateur Laurent Gbagbo, qui a lancé le mois dernier un autre parti politique, le PPA-CI.

EEnviron 3 500 militants ont pris part à ce 6e congrès extraordinaire du FPI.

Pour le président Pascal Affi N’Guessan, cet événement acte la fin de la crise interne au sein du parti, qui l’opposait depuis une décennie au fondateur du FPI Laurent Gbagbo.

L’ex-chef d’État a préféré fonder le PPA-CI plutôt que d’avoir à négocier la tête du parti avec son ancien Premier ministre, qui se félicite que « la rupture soit consommée ».

« Cette rupture est une libération, un soulagement, une salutaire clarification Le FPI est vivant ! », lance le président du FPI.

Le président du FPI précise que son parti reste ouvert, et n’exclut pas une éventuelle alliance avec le pouvoir d’ici à la présidentielle de 2025.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »