Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, de plus en plus affaibli

Partagez ceci :

L’ex président du parlement ivoirien Guillaume Soro traverse une zone de turbulence politique. L’animal politique subit un autre coup dur après s’être éjecté du système de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. Ce week-end, des cadres du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), réputés proches de Guillaume Soro ont officiellement rejoint le RHDP d’Alassane Ouattara, indique Beninwebtv.

A en croire notre source, lors d’une cérémonie organisée à Abidjan, certains cadres du Raci ont annoncé leur adhésion officielle au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir. « Nous retournons au RHDP d’où nous ne devrions jamais partir ». Comme mobile fondamental de ce départ, les transhumants exhibent les réalisations du pouvoir Alassane Ouattara. « Nous voyons, nous constatons tous les changements de notre pays la Côte d’Ivoire. Des kilomètres de bitume, les constructions d’infrastructures sanitaires, éducatives, forage, et la prochaine livraison du 4e pont et bien d’autres projets de grande envergure réalisés par le RHDP sous l’égide du président de la République sont autant de faits qui ont motivé notre décision. À partir d’aujourd’hui, nous déclarons officiellement notre démission du RACI au profit du RHDP », a déclaré leur porte-parole Sylla Kalil.

Pour le média béninois, avec ces départs massifs, l’ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire passe une période trouble. Pour ceux-ci, le combat présidentiel sera en faveur du RHDP. « Nous nous sommes engageons pour la victoire éclatante du RHDP en 2020 ». Actuellement dans l’opposition, Soro n’est ni officiellement proche de Konan Bédié ni du FPI aile Gbagbo. Ce qui laisse un flou total sur l’avenir politique du député de Ferkessédougou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *