Accueil / Couple / Dossier Eunice-Ténor : les 7 leçons à en tirer, selon Juste Crépin Gondo

Dossier Eunice-Ténor : les 7 leçons à en tirer, selon Juste Crépin Gondo

Partagez ceci :

Les réactions à la vidéo montrant l’humoriste ivoirienne Eunice Zunon et le chanteur camerounais Ténor dans une violente bagarre ont été immédiates aussi bien dans le pays de l’une que de l’autre. Dans un thread sur son compte Twitter, l’influenceur ivoirien Juste Crépin Gondo a fait une analyse des relations de couple sur la base de l’histoire entre ces deux ex-amoureux.

1. Accepter consciemment d’avoir des rapports libidineux avec un homme la veille et le lendemain le voir refuser de continuer la relation ne donne pas le droit de devenir violente. Rien ne justifie la violence sous toutes ses formes (morales, psychologiques, physiques, spirituelles…).

2. C’est moins viral et on préfère en rire parce que c’est un homme qui a subi ça. Mais imaginons si c’était une femme qui avait été “cadenas” de la sorte et qui de peu allait avoir le crâne ouvert par une bouteille ? On la voit clairement le pousser à bout mais cette fois nos chères féministes ont choisi de se murer dans leur mutisme légendaire. La condamnation de la violence ne doit pas avoir de genre.

3. Au demeurant, sachez que le sexe n’est pas toujours la solution miracle pour régler les problèmes de communication dans le couple. Le coup n’a pas suffi sur ce coup et serrer son cou ou donner des coups n’est pas non plus le recours pour ramener l’amour…

4. J’ai vu des posts drôles pour dédramatiser la situation et des directs partout pour accuser. Déjà une vidéo c’est juste une portion de leur vie car eux seuls savent ce qui se passe réellement et imaginons un instant que le pire s’était produit et que l’un d’eux avait perdu la vie tandis que l’autre filmait pour avoir des preuves ?

5. Voici le revers de plusieurs couples qui ne vous montrent que leur relation c’est Novelas or c’est Canal Plus Action. Ta relation n’est pas ratée c’est toi qui as idéalisé celles des autres. Même prière que Ténor et EUNICE ça tient toujours ???

6. C’est le mal de notre société : transformer les réseaux sociaux en tribunaux, exposer son intimité et faire fuiter des choses pour salir l’autre et enjoliver son image.

7. Pour finir, sachez que toute chose à une fin et il faut apprendre à sortir avec élégance de la vie des gens qui ne veulent plus de nous. Brader sa dignité et devenir ridicule pour ramener l’autre à la raison est contre-productif.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »