Accueil / A la Une / ‘États généraux de l’ECO’, l’opposant sénégalais Sonko interdit de faire le déplacement à Lomé
Ousmane Sonko

‘États généraux de l’ECO’, l’opposant sénégalais Sonko interdit de faire le déplacement à Lomé

Partagez ceci :

Au Sénégal, Ousmane Sonko est interdit de sortie du territoire. L’opposant était invité à participer à aux États généraux de l’ECO, la future monnaie ouest africaine, une rencontre qui se tiendra à Lomé au Togo la semaine prochaine, du 26 au 28 mai. Mais le leader du parti Pastef est sous contrôle judiciaire, dans le cadre d’une accusation de viol présumé formulée par une employée d’un salon de massage. 

Maître Bamba Cissé, l’un des avocats d’Ousmane Sonko, dénonce « un acharnement » au micro de RFI.

« Lorsque l’on a déposé la requête -juste pour trois jours- le juge d’instruction a communiqué le dossier au procureur de la République pour lui demander son avis. Et le procureur de la république a dit au juge d’instruction que Sonko ne devait pas sortir du territoire national parce que cela ne fait pas partie des prescriptions du contrôle judiciaire. Et aujourd’hui nous avons été surpris d’entendre le juge d’instruction nous dire que parce que Ousmane Sonko n’a pas encore été entendu sur le fond du dossier il ne peut pas effectuer un voyage à l’international… Nous, nous estimons que l’audition du le fond d’Ousmane Sonko n’a rien à voir avec son autorisation simplement de sortir du territoire national. Cela ne fait que confirmer l’acharnement contre un homme. »

Ce que craignent les autorités, ajoute l’avocat, c’est qu’en autorisant Ousmane Sonko à sortir, comme il a des ambitions présidentielles, « il internationalise sa popularité ».

Ousmane Sonko a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire dans une affaire de viol présumé.

Une affaire qui a été le déclencheur de manifestations violentes dans le pays au mois de mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »