Accueil / A la Une / Sénégal : vive tension après l’arrestation de l’opposant Sonko

Sénégal : vive tension après l’arrestation de l’opposant Sonko

Partagez ceci :

Une sombre affaire de viol qui dégénère en crise politique…L’arrestation Ousmane Sonko, figure de l’opposition et candidat à la dernière présidentielle, pour troubles à l’ordre public, cristallise les rancœurs d’une jeunesse qui rejette le pouvoir.

Selon le site internet Seneweb les violences se poursuivent vendredi 5 mars dans les rues de Sédhiou en Casamance, région dont est originaire Ousmane Sonko.

Une région qui sort à peine d’un long conflit mené par des rebelles séparatistes. 

« Les manifestants, en transe, s’attaquent aux institutions. La gouvernance, la mairie, l’inspection d’académie, l’inspection des Eaux et Forêts et Chasse, la nouvelle place publique ont été caillassées », rapporte Seneweb.

A noter que c’est également en Casamance que le premier mort a été déploré.

Les autorités semblent débordées par les agissements de jeunes déterminés. Des commerces ont été pillés.

Des témoins, vidéo à l’appui  rapportent que des routes ont été coupées, des véhicules caillassés, sans que les forces de l’ordre n’interviennent.

A l’inverse, des observateurs notamment Amnesty International dénoncent l’excès de certaines opérations de police et la présence d’hommes en civils dans des opérations de maintien de l’ordre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »