Accueil / A la Une / « Vous ne ferez pas un 3è mandat au Sénégal », Ousmane Sonko à Macky Sall

« Vous ne ferez pas un 3è mandat au Sénégal », Ousmane Sonko à Macky Sall

Partagez ceci :

Après les violentes manifestations vendredi 17 juin dans la capitale sénégalaise, l’opposant Ousmane Sonko est monté au créneau pour dénoncer la force brute de la soldatesque, aux bottes de Macky Sall. Dans une déclaration tard la nuit sur sa page Facebook, le leader de » Pastef les Patriotes » a lancé une mise en garde sévère à l’endroit du dirigeant sénégalais.

Ousmane Sonko a accusé notamment le président Macky Sall d’être le seul et unique responsable des dégâts qui se sont produits aujourd’hui à l’issue d’affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre. 

« Vous, ainsi que votre régime et votre commandant de la gendarmerie, êtes les principaux responsables des morts et blessés qui ont été notés ce vendredi. Nous pouvons vous assurer que vous ne serez plus à partir de février 2024, le président du Sénégal. Vos tentatives d’intimidation ne passeront pas… »

Toujours s’adressant aux Sénégalais via sa page Facebook, Ousmane Sonko considère qu’aujourd’hui, le président Macky Sall a bien compris que le peuple est plus fort car, l’ayant, selon lui, montré en faisant face et en résistant.

« Vous ne pouvez pas faire peur au peuple, car vous n’êtes pas sociologiquement fort dans ce pays. Vous ne ferez pas un troisième mandat au Sénégal. Et, nous avons posé aujourd’hui un acte qui n’est que le début d’une lutte », estime le leader des patriotes rappelant qu’il ne s’agit pas tout simplement d’affaire de listes, mais une problématique qui ronge la démocratie et qui doit les pousser à ne pas abdiquer.

Ousmane Sonko invite  l’autorité, notamment le président Macky Sall à libérer les otages politiques.

« Nous lui lançons un ultimatum de libérer immédiatement les leaders de Yewwi Askan Wi et les autres militants, Sinon, nous allons venir nous-mêmes, les libérer », a averti le patron des patriotes. Ousmane Sonko lance un appel à l’unité pour faire face à ce qu’il considère comme une énième forfaiture de Macky Sall et de ses partisans.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »