Accueil / Non classé / Ferhat Mehenni « indésirable » sur CNEWS, une censure téléguidée depuis l’Elysée ?

Ferhat Mehenni « indésirable » sur CNEWS, une censure téléguidée depuis l’Elysée ?

Partagez ceci :

Programmé pour intervenir dimanche 2 septembre dans le JT de 20H30 sur CNEWS, et alors qu’il était déjà l’entrée du plateau, le président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, Ferhat Mehenni, a vu son passage annulé in extremis par cette chaîne, appartenant à Vincent Bolloré, réputé très proche du président français Emmanuel Macron.

Si, pour l’heure, la direction de la chaîne n’a donné aucune explication à ce refus de dernière minute, certains observateurs affirment que cette censure émane directement du président algérien Tebboune, qui souhaiterait garder de bonnes relations diplomatiques avec son homologue français, Emmanuel Macron.

A en croire Maghreb-intelligence, c’est Yannick Bolloré en personne qui a pris le téléphone sur injonction d’Emmanuel Macron, pour annuler l’interview de Ferhat Mehenni.

« C’est le président Tebboune, alerté par ses conseillers, qui a appelé Emmanuel Macron le menaçant d’annuler la visite à Alger de la première ministre Elisabeth Borne », ajoute la même source.

Soucieux de garder de bonnes relations avec Alger, souligne Maghreb-intelligence, « Emanuel Macron n’a pas hésité à appeler Yannick Bolloré pour lui intimer l’ordre de « zapper » Ferhat Mehenni de la chaîne CNEWS ».

Présenté comme un réfugié politique et président du gouvernement provisoire kabyle, Ferhat Mehenni devait évoquer sur les plateaux de CNEWS, le sort de la communauté kabyle, sa place en France et la question de l’ilslamisme.

Paris, qui tente un rapprochement avec Alger, sur fond de crise énergétique en Europe, depuis la visite du président Emmanuel Macron en août dernier, chercherait par cette censure, à éviter à tout prix, toute friction avec le régime d’Abdelmadjid Tebboune, commentent les réseaux sociaux.

Retour sur les faits

Le président du Mak s‘est présenté aux studios de la chaîne où il a été reçu par les journalistes qui ont annoncé en direct à 20 H 25 son passage sur l’antenne en tant qu’invité de la rédaction. Quelques instants après, un responsable de la chaîne CNews débarque en trombe dans la salle d’attente et annonce au président Ferhat Mehenni l’annulation de son passage sur Cnews. Il informa également le journaliste Ivan Rioufol, chargé de faire l’interview et qui n’en revenait pas de l’inélégante ingérence dans la gestion de l’information, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous :




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »