Home / A la Une / France : Macron va en guerre contre la pornographie sur Internet

France : Macron va en guerre contre la pornographie sur Internet

Partagez ceci :

Le président français, Emmanuel Macron, a tapé du doigt sur la table quant à ce qui concerne la prolifération des sites internet. À la tribune de l’Unesco pour la journée internationale des droits de l’enfant, Macron a annoncé un durcissement des sanctions pour la consultation d’images pédopornographiques.

Il donne six mois aux « opérateurs » pour mettre « le contrôle parental par défaut » et annonce des sanctions plus fortes pour la consultation d’images pédopornographiques. 

Une décision qui entend lutter contre l’exposition des enfants à la pornographie sur Internet.

«On n’emmène pas un enfant dans un sex-shop à treize ans», a lancé le chef de l’État.

«Il faut permettre aux parents de reprendre davantage la main, avec un contrôle parental par défaut pour garantir son application, alors qu’aujourd’hui c’est une démarche volontaire», explique-t-il.

Le président de la République a également annoncé que passé le délai de six (6) mois, la loi légiférera et «les juges» pourront bloquer les sites qui ne se conformeraient pas à cette mesure.

 » Je sais que ça gêne beaucoup de plateformes, beaucoup d’opérateurs numériques. Dès maintenant, nous préparons la loi. Si dans six mois, nous n’avons pas de solution, nous passerons une loi pour le contrôle parental automatique… On va maintenant préciser dans notre code pénal que le simple fait de déclarer son âge en ligne ne constitue pas une protection suffisante contre l’accès à la pornographie des mineurs de moins de 15 ans « , a poursuivit Macron avant de conclure :  » Jusqu’à aujourd’hui, on pouvait avoir été condamné pour consultation et détention d’images pédopornographiques mais exercer une profession en contact avec les enfants, parce que cette information pourtant capitale n’était pas accessible à tous les employeurs « .

Traduction »