Accueil / Pays / Maghreb / Algérie / Alger-Paris : escort russe, le cadeau empoisonné de Tebboune à Macron ?

Alger-Paris : escort russe, le cadeau empoisonné de Tebboune à Macron ?

Partagez ceci :

S’insurgeant avec la dernière rigueur contre l’influence de la Russie de plus en plus accrue en Afrique, le président français s’est-il fait piéger par son homologue algérien ? Après trois jours de visite en Algérie, Emmanuel Macron a été escorté par quatre chasseurs, de fabrication russe. Une première pour un chef d’État français.

Un cadeau empoisonné ? S’interrogent nombre d’observateurs.

Alors que le président français s’apprête à quitter à Alger samedi 27 août, son homologue Abdelmadjid Tebboune a décidé de faire escorter l’avion présidentiel français par quatre Sukhoï Su-30 de l’armée jusqu’aux limites de l’espace aérien algérien.

Dans l’appareil qui ramène Macron et sa forte délégation, renseigne Jeune Afrique, c’est peu dire que ce geste, qui constitue une première dans les annales des relations entre les deux pays, a été beaucoup apprécié.

L’année dernière, faut-il le rappeler, la Russie a fait décoller des chasseurs pour intercepter et escorter des avions militaires français volant près de ses frontières en mer Noire, un événement qui a provoqué des réactions retentissantes en France.

Deux chasseurs français Mirage 2000 et Rafale et un ravitailleur KC-135 de l’aviation française ont été concernés par cette action musclée de la Russie.

Les trois appareils ont fait demi-tour puis les avions de combat russes sont rentrés à leur base.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »