Accueil / Country / Europe / Sarkozy soutient Macron dans sa démarche de maintenir le dialogue avec Poutine
Macron,Sarkozy
French President Emmanuel Macron (R) together with former French president Nicolas Sarkozy poses during a welcoming ceremony to celebrate Paris' coronation as host of the 2024 Olympics Games at the Elysee Palace in Paris on September 15, 2017, after the Paris 2024 delegation returned from the International Olympic Committee (IOC) meeting in Lima. - Paris and Los Angeles celebrated their coronation as host cities for the 2024 and 2028 Olympics, delivering a jolt of good news for the International Olympic Committee as it battles escalating corruption allegations. In a drama-free conclusion to a three-year bidding race, IOC members voted unanimously to rubber-stamp a deal hashed out in July for Paris to be given 2024 and Los Angeles 2028. (Photo by ludovic MARIN / AFP)

Sarkozy soutient Macron dans sa démarche de maintenir le dialogue avec Poutine

Partagez ceci :

Nicolas Sarkozy partage entièrement la démarche d’Emmanuel Macron concernant le maintien du dialogue vis-à-vis de Vladimir Poutine et ce malgré la détermination farouche de ce dernier de réduire à feu et à sang l’Ukraine.

Depuis février dernier, Vladimir Poutine a ordonné l’invasion de l’Ukraine et est parvenu à rattacher 4 régions ukrainiennes à la Russie après les récents référendums d’annexions organisés dans ces régions. Cette démarche du chef du Kremlin est condamnée par la communauté internationale qui durcit de plus en plus le ton face à Moscou qui fait déjà face à plusieurs sanctions déclenchées par les occidentaux.

Outre la bataille diplomatique contre Moscou, le président français Emmanuel Macron estime qu’il faut continuer de maintenir le fil du dialogue avec Vladimir Poutine. Cette démarche contestée par certains de ses homologues occidentaux est comprise et partagée par Nicolas Sarkozy. Se prononçant sur le sujet, l’ancien président français a été sans équivoque.

 « Le président Macron a parfaitement raison de vouloir conserver le contact avec Vladimir Poutine. Comment arrêter la guerre sans parler aux belligérants ? Non seulement on veut faire la guerre sans la faire, mais on voudrait en plus l’arrêter sans s’adresser aux protagonistes. Cela va finir par devenir très compliqué .» a déclaré Nicolas Sarkozy qui invite les dirigeants occidentaux à être mesurés en ce qui concerne les éléments de langage utilisés pour qualifier Vladimir Poutine.

« Quand on dit qu’on ne parlera pas à la Russie tant que ­Poutine sera au pouvoir, cela revient à exiger un changement de régime à Moscou. Je considère qu’il s’agit d’un saut dangereux vers l’inconnu, même si on peut comprendre qu’il soit difficile pour le président ukrainien de parler à Poutine .» a-t-il ajouté.

Des propos qui vont faire sans doute réagir au sein de la classe politique française.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »